Bandeau
les révolutions de 1917 à 1921
La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

- Les conseils ouvriers en BAVIERE
logo imprimer

-
La "République des conseils de Bavière" n’a duré que trois semaines, et sa zone d’influence effective n’a pas dépassé la région comprise entre Munich, Augsbourg et Rosenheim. Mais l’existence des Conseils munichois s’étend sur une durée de six mois, de novembre 1918 au 1er mai 1919. Aucun ouvrage d’ensemble n’a été consacré a leur his­toire, qui fait partie encore du "refoulé" allemand. Les historiens de la "Révolution Allemande" n’évoquent que très accessoirement la tentative bavaroise, ou les Spartakistes ne jouent qu’au tout dernier moment un rôle prédominant.


L’idée des conseils s’est développée dans l’œuvre et l’ac­tion de Gustav LANDAUER selon une voie très particulière, à partir d’un socialisme agraire et coopératif, à travers diverses tentatives pour créer des communautés où pourraient prendre racine des relations authentiques entre les hommes. Très hostile au marxisme mécaniste qui prédomine alors en Allemagne, LANDAUER affirme que le socialisme ne peut être une conséquence inéluctable de l’évolution économique. "Le socialisme ne se développe pas à partir du capitalisme, mais contre lui". Le capitalisme ne devient pas socialiste, dit LANDAUER, Il utilise des méthodes socialistes pour mieux survivre et prospérer.



E. MUHSAM

Avant tout, MUHSAM a été un agitateur, doué d’un sens prononcé pour la provocation, avec une bonne composante d’humour, habitué des cafés littéraires, il savait y faire apprécier ses poèmes caustiques. Ecrivain et journaliste de combat, souvent en conflit avec les autori­tés à cause de sa liberté de parole, il greffait de préférence sa réflexion sur les événements de la vie quotidienne. Son existence d’"en-dehors", comme on disait alors en France, l’amenait selon des témoigna­ges de contemporains à se tourner d’abord vers les exclus, chômeurs, repris de justice. Un de ses essais est consacré à l’homosexualité. Mais ce littérateur était aussi un homme d’action, confiant dans les vertus du "détonateur". Condamné à quinze ana de détention pour sa participa­tion à la République des conseils de Munich, libéré après cinq ans, il a été également une des premières victimes du régime hitlérien auquel il s’était opposé dès le départ avec énergie et lucidité.


Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14