Bandeau
les révolutions de 1917 à 1921
La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

Radiotélégramme au prolétariat de tous les pays
Izvestia N° 8 - Jeudi 10 mars 1921
logo imprimer

Le 8 mars fut émis le radiotélégramme suivant :

A tous... A tous... A tous...

Camarades, prolétaires de tous les pays ! Les communistes ont déclaré que notre soulèvement pour le pouvoir authentique des soviets est une rébellion. Mais, les rebelles, ce sont eux.

Les masses laborieuses ont exigé la libre réélection des Soviets qui avaient été truqués. Or le pouvoir bolchevik, le feld-maréchal Trotski à sa tête, a décidé, afin de préserver l’absolutisme du parti, d’étouffer à tout prix le peuple travailleur en fusillant les ouvriers et en torturant leurs familles.

Les communistes calomnient : ils affirment que nos dirigeants sont des généraux blancs, que nous sommes vendus à la Finlande qui nous aurait promis son soutien.

Face au prolétariat du monde entier, nous affirmons : aucun garde blanc ne nous dirige, il n’a pu y avoir et il n’y a eu aucune espèce de négociations avec la Finlande, ni sur une éventuelle aide militaire, ni sur une livraison de vivres. Nous sommes pourvus en équipements militaires et en vivres pour le temps nécessaire au renversement des communistes.

Mais si notre lutte se prolonge, peut-être devrons-nous chercher de l’aide à l’extérieur pour nourrir nos héros blessés, nos enfants et la population civile.

Les communistes camouflent leur faiblesse en assurant qu’ils nous donnent un sursis. En réalité, ils ne peuvent réunir les forces suffisantes pour étouffer la Troisième Révolution des travailleurs.

Il y a trois jours, ils ont ouvert le feu, les premiers, et les premiers, ont fait couler un sang fraternel. Comme nous luttons pour une juste cause, nous avons relevé le défi. La garnison et la population laborieuse de Kronstadt, qui ont secoué le joug infâme des communistes, ont décidé de lutter jusqu’au bout.

Avec notre salut fraternel,

Le Comité Révolutionnaire Provisoire de Kronstadt




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14