Bandeau
les révolutions de 1917 à 1921
La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
logo imprimer

Adam Scharrer, Les Sans-Patrie, roman, 1931 (extrait final) [1]

Je n’ai jamais été un soldat. Mais à présent, j’en perds jusqu’à la dernière apparence : les années d’inquiétude surmontée, de faim supportée, d’ignominies vécues me poussent à une nouvelle résistance. Et je ne suis pas le seul.

L’avalanche roule. La première pierre se détache à Kiel. Les matelots commencent à se mutiner. Des fabriques sont désertées. Les ouvriers de Kiel font cause commune avec les marins.

La persécution recommence. Les cavaliers se préparent à charger et les bleus reprennent à nouveau leur carabine. Les mouchards refont leur apparition, mais cette fois en vain. L’avalanche rebondit jusqu’à Hambourg, à Brême, à Hanovre.

Le prolétariat, ce géant, secoue ses chaînes, fait son entrée sur la scène politique et formule ses revendications.

« Cessation de l’état de siège ! Élargissement des prisonniers politiques ! »
« Prise de contact immédiate avec le prolétariat international ! »

Un « gouvernement populaire » s’efforce de sauver ce qui peut encore être sauvé. Mais déjà Spartacus forme des légions pour l’assaut.

Une proclamation de Karl Liebknecht et de Rosa Luxemburg a été affichée :

« Jusqu’au jour où tout ce que vous avez créé vous-mêmes ne vous appartiendra pas, à vous travailleurs qui par l’effort de vos cerveaux et de vos mains récoltez les présents de la terre, afin de réjouir les hommes, jusqu’à ce jour, vous serez victimes de la rapacité sanglante de ceux qui élèvent des tas d’or. Jusqu’au jour où les travailleurs n’auront pas détruit un état de choses en vertu duquel, grâce à tout l’or amoncelé, on peut mobiliser la haine des hommes contre d’autres hommes, jusqu’à ce jour, vous pataugerez dans l’horreur et la honte, avec ou sans guerre. Désormais vous êtes les plus forts, vous devez anéantir cet état de choses, sous peine d’étouffer ! Ici et au-delà des mers, sous les tropiques et sous les neiges éternelles, les hommes sont déchaînés les uns contre les autres, par les patriotes meurtriers de tous les pays, pour l’amour de l’infâme Mammon. C’est à eux que nous faisons la guerre ! La grande tuerie n’a pas été voulue par « le Destin ». Ce sont des hommes qui sont responsables du crime incommensurable ! qu’on les mette au pilori ! C’est parmi vous qu’est l’ennemi. »

***
Notre maréchal des logis-chef qui nous rassemble le soir et qui nous harangue en nous appelant « camarades » me semble simplement risible. Mais lorsqu’il s’avise de nous mettre en garde contre le bolchevisme, je me demande si je ne dois pas tout de même lui marcher sur le ventre.

On n’en vient pas là. L’esprit de contradiction des autres me stimule, m’incite à dire plus tôt, ce que j’ai sur le coeur. Lorsque je termine, on ne voit plus un seul gradé.

Deux heures plus tard, les soldats du régiment tout.entier se rassemblent au grand manège. Un officier a l’audace de parler des heures tragiques que traverse la patrie. Une tempête de huées le balaye.

***
Le soir même, je rentre par le rapide. Je trouve tout naturel que ceux qui ont osé lever leurs mains souillées sur Karl Liebknecht et les camarades soient depuis longtemps sous les verrous. Je lis ce qu’on écrit du nouveau et de l’antique droit de l’homme, proclamés par le prolétariat. Tout ceci me paraît aussi naturel que la joie des soldats qui rentrent, celle des ouvriers et de leurs femmes, dans toutes les villes que nous traversons.

Je songe à tous ceux que j’ai rencontrés. Où sont-ils ? Où gisent-ils ? Que dirait Paul. l’infirmier, à présent ? Et Alfred ? Je pense aux Hambourgeois, et je sais qu’ils sont fidèles au poste. 2
Berlin n’est toujours pas tombé. Nous sommes trente déserteurs. Nous savons que les papiers que nous a délivrés le Conseil de soldats et d’ouvriers de Hanovre ne sont pas encore valables à Berlin. Aussi quittons-nous Je train, à une petite fare de banlieue, fermement résolus à briser toute résistance. Mais l’occasion ne s’en présente pas. La sentinelle nous laisse passer.

Un tramway m’amène à l’est de Berlin. Je tremble que tout ceci ne soit qu’un rêve ... je monte l’escalier avec une hâte fébrile, j’ouvre violemment la porte et je vois Sophie. Debout, comme fascinée, elle cherche sa respiration et lève les bras. Je ne sais si elle pleure ou si elle rit. Je voudrais tant lui dire quelque chose, un seul mot, je ne peux pas.

Elle s’abat sur ma poitrine. Toute sa joie est contenue dans le cri : « Mon petit ! » Ma carabine tombe avec fracas.
***
Le lendemain matin, je suis à la porte de la fabrique et je me nomme.

Le portier me réclame ma carte de contrôle.
– Hans Betzoldt... Vous me connaissez pourtant ?
– Cela ne me regarde pas !
– Téléphonez à Riedel.
– Je n’ai pas le temps !

D’un bond j’ai franchi l’entrée malgré ses injures. Je traverse la cour, je vois que le grand hall est plein d’ouvriers.

Zickel parle :
– Moi aussi, dit-il, j’ai été forcé d’agir de façon contraire à mes convictions. Chacun de nous, pris isolément, était sous la férule militaire. Les ouvriers sont injustes à mon égard en exigeant mon renvoi.

Je traverse la salle. Çà et là, un cou se dresse, j’entends crier mon nom, je m’arrête court devant l’estrade ; Riedel qui m’a aperçu, me tend la main. Zickel se trouble, hésite. Agitation. Cris d’interruption : « À bas ce gueux ! »

Je m’avance lentement vers Zickel, je suis tout près de lui ; son regard incertain va de moi à Riedel, puis à l’assistance. Un ouvrier saute sur un tas de planches et crie :
– Jetez dehors ce gredin ! 3

Riedel qui veut calmer les esprits, n’y parvient pas. Au moment où il me saisit par l’épaule et cherche à me parler, Zickel, comme un voleur surpris, court vers la porte de derrière et disparaît.

Riedel agite la sonnette :
– Deuxième question de l’ordre du jour. L’heure décisive est arrivée. À Kiel, à Hambourg, à Hanovre, à Brême, à Munich, le prolétariat marche d’accord avec ]es soldats ! Ils attendent la réponse des ouvriers de Berlin. Les chefs révolutionnaires ont proclamé la grève générale.
Riedel ne peut continuer : il est interrompu par une salve d’applaudissements !

– À bas la guerre ! En avant ! Marche !

Lorsque nous quittons l’usine, les ouvriers de l’Albatros [2] franchissent déjà les portes. Au-dessus de leurs têtes flotte le drapeau rouge.
– Au revoir, Riedel.
– Où vas-tu, Betzoldt ?

J’étais déjà au milieu de la cour quand je réponds :
– Aux freins « Knorr » [3].
– Est-ce que les usines de Rummelburg sont entrées en grève ?

Je me retourne encore une fois.
– Les Lichtenbergeois sont là.

Riedel sourit, sourit encore plus, me fait signe. Il me montre la gare. De l’autre côté, on voit poindre, noirs et innombrables, les ouvriers des grandes usines de Schöneweide.
***
Des milliers d’ouvriers des établissements Schwarzkopf [4] sont déjà réunis au Humboldthain.

Nous nous dirigeons vers l’A.E.G. (Allgemeine Elektrizitäts Gesellschaft) [5] de la Voltastrasse.

Les femmes y sont en majorité. Des ouvriers en armes et des soldats précèdent les manifestants. Le personnel de plusieurs usines plus petites et de moindre importance se joint à notre colonne qui grossit de plus en plus. La nouvelle que les travailleurs de l’est sont déjà en marche porte l’enthousiasme au délire.

En silence, deux officiers regardent passer les mutins. Deux d’entre nous fondent sur eux et se font livrer leur revolver et leur épée. Un groupe de sergents de ville vient au-devant de nous ; sans opposer de résistance, ils rendent leurs armes que les ouvriers se partagent.

Un prisonnier de guerre russe, qui hisse un sac su une voiture, le décharge, rit et nous salue. Nous lui faisons des signes. Quelques-uns vont à lui et lui secouent la main. Il disparaît et revient au bout d’un instant, suivi de plusieurs de ses camarades qui se joignent à nous.

Le cortège s’approche de l’A.E.G.

Une délégation parlemente avec le portier. Il gesticule, défend l’entrée.
– Qu’y a-t-il besoin de palabrer ?
– Qu’on le pende au plus proche réverbère !

Quelques ouvriers le saisissent et l’écartant brutalement, pénètrent à l’intérieur.
– Ici, les gens armés !

Un groupe de manifestants protège contre une attaque possible de la rue les ouvriers qui se précipitent dans la fabrique. Un autre prend position dans la cour. De tous côtés part le cri de « Grève générale ! ». Soldats, ouvriers et femmes se tiennent devant les machines et les établis.
– Le prolétariat de Berlin est en marche !
– Nos frères de Munich, Kiel, Hambourg appellent au secours !
– Un pour tous ! tous pour un !
– À bas la guerre !

Les moteurs s’arrêtent ; ingénieurs et contremaîtres s’éclipsent. Les diverses équipes se solidarisent avec nous.

Le cortège grossit de plus en plus. Les places, les trottoirs, les pelouses, les fenêtres sont noirs de monde. Une dame en manteau élégant et en chapeau secoue la tête et dit :
– Qu’adviendra-t-il de tout cela ? On lui montre un écriteau : « Révolution ».

À la gare de Stettin, Chausséestrasse, on crie :
– À la caserne des « Hannetons ! »
Des soldats à qui nous faisons signe se tiennent derrière les croisées closes.
Tac-tac-tac-tac-tac !
Cris de femmes. Quelques-unes se tordent sur le pavé.

Le mur humain oscille : la durée d’un instant, la panique menace de détruire toute discipline.
Les ouvriers armés ne cèdent pas ; ils se mettent à l’abri, le doigt sur la détente de leur arme.
– Brutes sanguinaires !
– Ne reculons pas !
– À l’assaut ! Entrez tous !

Des portes craquent. Des gens armés escaladent la porte cochère.

La caserne est occupée en un clin d’œil et les sentinelles se rendent. On désarme les officiers et on leur ôte les insignes de leur grade.

Les soldats fraternisent avec nous.
D’en haut, les dossiers des bureaux sont jetés dans la rue.
Toutes les mitrailleuses sont réquisitionnées et transportées sur le camion.
– Les gens armés en avant !

Une mitrailleuse se trouve sur le toit de la prison cellulaire de la Lehrterstrasse. Feront-ils feu ?
– Déployez-vous en tirailleurs, marchez contre les portes !

On oblige les geôliers à ouvrir les portes les unes après les autres. Serrement de mains, étreintes. Un détenu crie : – Vive la révolution ! empoigne un fusil et prend place parmi nous.

D’autres pleurent. Un homme regarde déferler ce flot humain, comme s’il ne comprenait pas ce qui lui arrive : c’est le capitaine de Beerfelde.

Devant la caserne, à côté de la prison, tout est demeuré calme. Allons-nous tomber dans une embuscade ? Va-t-on de nouveau tirer sur nous ?

– Encore une fois, à l’assaut !

Mais voilà qu’un sergent agite un mouchoir. Des soldats se précipitent par la porte principale et se joignent à nous. Nous continuons à avancer. À présent, nous sommes déjà des centaines de milliers. Des inscriptions surgissent de partout. Les drapeaux ondulent comme une mer rouge. Des enfants se mêlent au cortège. Employés de tramways, pompiers, infirmiers, et, dans cette multitude, des groupes entiers de soldats : agents, chasseurs, uhlans, marins, matelots sur des autos-camions, matelots armés. Partout où ils apparaissent, on les acclame, on les porte en triomphe, on leur cède la parole.

Les nouvelles se succèdent : l’Empereur est en fuite. Les prisonniers de Moabit aussi sont mis en liberté Les ouvriers font des discours. Aux fenêtres, sur des voitures renversées, on voit pêle-mêle de menues silhouettes émaciées, de petites formes épuisées, des géants, des femmes. Ils lèvent le poing, acclament tumultueusement l’armée en marche, l’excitent, jubilent, hurlent. Sous les tilleuls, la marée est étale. Les masses humaines affluent de la porte de Brandebourg au château et du château elles refluent jusqu’à l’ancien corps de garde.

Là, où se tenaient la veille encore des soldats du premier régiment de la garde, il y a aujourd’hui des ouvriers armés et des soldats à cocarde rouge.

Nous retournons vers le Château. Tout est noir de monde. Dans les quartiers de l’ouest et du sud aussi, les bataillons ouvriers ont partout eu le dessus.

Tout Berlin est sur pied. Les millions d’ouvriers ont eu raison des dernières résistances. Tout est entre nos mains.

Des chants nous parviennent des rues latérales :

« Le drapeau que nous déployons est rouge !” Karl Liebknecht prend la parole.

Le drapeau rouge flotte sur le Château.

9 novembre 1918.

Karl Liebknecht parle. Du haut du portail principal du Château impérial de Berlin, il proclame : « Ce n’est pas parce que l’ordre ancien est mort que nous devons croire notre tâche terminée. Il nous faut tendre toutes nos forces à construire le gouvernement des ouvriers et des soldats et bâtir un nouvel ordre d’Etat : prolétarien, un ordre de paix, de joie et de liberté pour nos frères allemands et nos frères du monde entier. Nous leur tendons la main et les invitons à parachever la révolution mondiale. » (Illustrierte Geschichte der deutschen revolution, Internationaler Arbeiter-Verlag, Berlin, 1929, p. 209-210.)

Notes :

[1Vaterlandslose Gesellen. Das erste Kriegsbuch eines Arbeiters, Wien-Berlin, Agis-Verlag, 1930. Reprint : Pahl-Rugenstein Verlag, Cologne, 1982. Pages traduites ici, p. 269-275. Extrait en français publié dans : Ph. Bourrinet, « La lutte du prolétariat n’est pas seulement internationale mais antinationale ». Internationalisme contre « national-bolchevisme » Le deuxième congrès du KAPD (1er - 4 août 1920), edition à compte d’auteur, nov. 2014. Correspondance : left-dis (at) homail (dot) fr}}

[2Vaterlandslose Gesellen. Das erste Kriegsbuch eines Arbeiters, Wien-Berlin, Agis-Verlag, 1930. Reprint : Pahl-Rugenstein Verlag, Cologne, 1982. Pages traduites ici, p. 269-275.

[3Knorr-Bremse. La société créée en 1905 à Berlin par Georg Knorr (1859-1911) est aujourd’hui le principal fournisseur mondial de systèmes de freinage et de commande pour véhicules utilitaires.

[4La Berliner Maschinenbau AG (BMAG) ou usines de locomotives Louis Schwartzkopff est le nom de la société de locomotives fabriquées de 1867 à 1945 par l’entreprise fondée par Louis Schwartzkopff (1825-1892) et son associé Nitsche.

[5Allgemeine Elektrizitäts Gesellschaft, grand trust d’électricité fondé en 1883 par Emil Rathenau (1838-1915), le père du ministre Walther Rathenau, assassiné le 24 juin 1922 par des membres de l’organisation d’extrême droite Consul.

P.S. :

Adam Scharrer (1889-1948), militant ouvrier et dirigeant du KAPD, 1920-1933. « Écrivain prolétarien » à la fin des années 20, « exilé littéraire », il cacha son passé et se mit – sans véritable conviction – au service de l’Allemagne de l’Est en 1946-48. L’un des derniers timbres de la RDA, l’année de la chute du mur, lui fut dédié pour son roman Compagnons sans patrie (Vaterlandslose Gesellen)
Adam Scharrer, dit Adam Licht
Le roman le plus connu d’Adam Scharrer, 1930, traduit en français et publié sous le titre Les Sans-Patrie, Gallimard, Paris, 1931

TExte trouvé sur [le site de Philippe Bourinet-http://www.left-dis.nl/f/]


Forum
Répondre à cet article
La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Tricia - le 20 avril 2019

Why visitors still make use of to read news papers when in this technological globe the whole thing is existing on web ?

my web site : [dewadominoqq aplikasi->http://dewadominoqq.listpkr.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Crystle - le 27 avril 2019

Hey ! Do you know if they make any plugins to help with SEO ?
I'm trying to get my blog to rank for some targeted keywords
but I'm not seeing very good gains. If you know of any please
share. Appreciate it !

Here is my web page ... [babeS in toyland->http://www.bursaglobe.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Lelia - le 7 mai 2019

Thanks for sharing your thoughts on wooden bookshelf.
Regards

my web blog : [free v bucks codes ps4->https://freexvbucks.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Patsy - le 13 mai 2019

I am not sure where you're getting your information, but good topic.
I needs to spend some time learning more or
understanding more. Thanks for fantastic info I was looking for this information for my mission.

my weblog : : [free robux codes 2019->https://freerobuxkit.com]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Spencer - le 26 juin 2019

appreciate it a good deal this excellent website is proper
as well as simple

Visit my page : : [חדרים בפתח תקווה->https://0loft.com/rooms-by-hour/rooms-in-petah-tikva/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Randal - le 24 juin 2019

Hello There. I found your blog using msn. This
is a very well written article. I will be sure to bookmark it and come back to read more of your useful
information. Thanks for the post. I'll definitely return.

My blog : [white label bingo software->https://onlinebingoscript.com/product/bingo-keno-casino/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Misty - le 5 juillet 2019

Write more, thats all I have to say. Literally,
it seems as though you relied on the video to make your point.
You clearly know what youre talking about, why waste your intelligence on just posting
videos to your blog when you could be giving us something informative to read ?

Feel free to surf to my web-site ... [senangpoker->http://www.yogora.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Matthew - le 7 mai 2019

If you are going for finest contents like I do, only pay a quick visit this web
page daily because it provides feature contents, thanks

Look into my web site ... [how to hack brawl stars->https://www.brawlstarsfreegems.club]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Neville - le 13 juin 2019

Thanks on your marvelous posting ! I actually enjoyed reading it, you might be a great author.
I will be sure to bookmark your blog and will eventually
come back in the foreseeable future. I want to encourage that you
continue your great job, have a nice holiday weekend !

Check out my web-site [agen poker online terpercaya dan terpopuler->http://hellostylehello.bravesites.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Earlene - le 14 juin 2019

Excellent goods from you, man. I've understand your
stuff previous to and you are just extremely fantastic. I actually like what you've acquired here, certainly like what you're saying and the way in which you say it.
You make it entertaining and you still care for to keep it smart.
I can not wait to read far more from you. This is really a great
website.

My site : [agen judi online->https://go-hellostyle.tumblr.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Latosha - le 16 juin 2019

Magnificent beat ! I would like to apprentice even as you
amend your site, how can i subscribe for a blog site ? The account aided me a appropriate deal.
I have been tiny bit acquainted of this your broadcast offered brilliant transparent idea

Also visit my web page [Domino Qiu Qiu->http://www.pakwiki.org/index.php?title=User:ShellieKulikowsk]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Raul - le 18 juin 2019

Article writing is also a excitement, if you know after that you
can write or else it is complex to write.

My weblog ; [bingo room->http://money.start-a-idea.online/blogs/viewstory/15872]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Leo - le 30 juin 2019

It's actually a nice and helpful piece of info.
I'm happy that you just shared this useful info with us. Please stay us up to date like this.
Thank you for sharing.

Take a look at my webpage ; [url shortner->http://bitshrink.net]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Jerrod - le 10 juillet 2019

Appreciation to my father who informed me concerning this web site, this website is
truly awesome.

Here is my blog post : : [download aplikasi 88dewa->http://88dewadomino.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Rosalina Mattes - le 30 juin 2019

Write more, thats all I have to say. Literally, it
seems as though you relied on the video to make your point.
You definitely know what youre talking about, why waste your intelligence on just
posting videos to your weblog when you could be giving us something
enlightening to read ?

Feel free to visit my page : [spring wallpaper->https://play.google.com/store/apps/details?id=com.mmproductions.springWallpapers]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Stephania - le 4 juillet 2019

Hmm it seems like your website ate my first comment (it was super
long) so I guess I'll just sum it up what I had written and say, I'm thoroughly enjoying your blog.
I as well am an aspiring blog writer but I'm still new to everything.
Do you have any points for inexperienced blog writers ?

I'd definitely appreciate it.

My homepage - [boekhouding zzp breda->https://www.nnadministratie.nl]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Lynwood - le 19 juillet 2019

Excellent beat ! I wish to apprentice while you amend your web
site, how can i subscribe for a blog site ? The account aided me a acceptable deal.

I had been tiny bit acquainted of this your broadcast provided bright clear idea

Also visit my web page : : [mahkotaqq->http://pkref.com]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Nydia - le 4 juillet 2019

What's up mates, how is everything, and what you wish for to say regarding this paragraph, in my view its
actually amazing for me.

Here is my blog ... [philadelphia->https://www.facebook.com/bestairbnbphiladelphia/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Walker - le 12 juin 2019

Wonderful work ! This is the type of information that are
meant to be shared across the internet. Shame on Google [Online Shopping For Sherwani India Bangladesh.France - Sudarshansilk.com->http://www.sudarshansilk.com/online-men-sherwani-for-marriage-shopping-india.html] no
longer positioning this post upper ! Come on over and consult with my website .
Thank you =)

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Shoshana - le 14 juin 2019

Hi Sir,Allow me to introduce myself,My name is Minfei and I
am from Lunar Media Solutions Sdn. Bhd. A digital marketing agency
based in Kuala Lumpur, Malaysia.We specialize in a variety of digital marketing solutions such as database
marketing, database rental, bulk sms solutions, bulk email solutions, wechat marketing &
whatsapp marketing solutions.

I want to introduce a revolutionary new marketing software for your perusal.

- Whatsapp Bulk Marketing Suite 1.0
The most COMPREHENSIVE Whatsapp Bulk Software !!
What does it do ?
- Send UNLIMITED messages :-
a) Audio Only
b) Audio then Text
c) Audio then vCard
d) Image Only
e) Image then Text
f) Image then vCard
g) Text Only
h) Text then vCard
i) vCard Only
j) vCard then Text
k) Video Only
l) Video then Text
m) Video then vCard

- Message sending at LIGHTNING SPEED :
- 100,000 text messages in just 2 hours or LESS !
- Upload any text/CSV contact list files at just a click !

- No database ? NO PROBLEM !Ability to generate UNLIMITED valid whatsapp number database for your
campaign !
- Ability to track LAST SEEN status on your current/previous campaigns !

- Ability to track message SENDING AND DELIVERED &
RECEIVED STATUS !
- Ability to change channel's PROFILE picture
- Chat function to be able to reply to recipient's message immediately after campaign is
delivered !
- Able to support UNLIMITED amounts of channels without any need of proxies- Able to customize Whatsapp Channels
display name- Enable autoreply to not miss a single client ever again
- Free updates available for a single lifetime
license
- PDPA (2010) compliant software
- Malaysian Communications And Multimedia Commission Act (1998) compliant
software Whatsapp Channels (International Physical Sims)
- Most secured method compared to any available Whatsapp
Channels up to date.
- Able to send a minimum of 30-40 messages per channel/day
- Affordable- 1 to 1 Replacement for invalid numbers
- 6 month Validity Period guarantee
- No need for reload, maintenance fee, any other .misc
payments
- Largest Physical Sims Whatsapp Channels supplier worldwide- Express
delivery

Feel free to visit my webpage ; [whatsapp message sending->http://Kakabibi.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Gladis Heney - le 13 juin 2019

Hey There. I found your blog using msn. This is a very well written article.
I'll make sure to bookmark it and come back to read more
of your useful info. Thanks for the post. I'll definitely comeback.

Check out my web-site ; [Domino QQ->http://www.stagingabc.org/ABC/CareersatABC/JobPostings/tabid/544/entryid/3061/manager-of-safety.aspx]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Effie Hely - le 16 juin 2019

We stumbled over here by a different web address and thought
I might check things out. I like what I see so now
i'm following you. Look forward to exploring your web page
repeatedly.

My homepage eleven points - [linkbookmarker.xyz->http://linkbookmarker.xyz/story.php?title=online-poker-staking-tips-good-tips-for-avoiding-the-worst-online-mistake] -

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Jeramy Dupre - le 30 juin 2019

If you would like to improve your know-how just keep visiting this site and be updated with
the latest news posted here.

Also visit my blog post [write study->http://niloocandy.ir/the-leaked-secret-to-speech-writing-introduction-discovered/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Daryl Faucett - le 17 juin 2019

Right here is the right website for everyone who would like to understand
this topic. You understand a whole lot its almost tough to argue with you (not that I personally will
need to…HaHa). You definitely put a new spin on a subject
that's been written about for decades. Excellent stuff, just wonderful !

Feel free to visit my site [hop in top digital marketing services->https://www.reuters.com/brandfeatures/venture-capital/article?id=118496]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Nestor - le 11 juillet 2019

Woah ! I'm really enjoying the template/theme of this website.

It's simple, yet effective. A lot of times
it's tough to get that "perfect balance" between usability and appearance.
I must say that you've done a fantastic job with this.
Also, the blog loads extremely fast for me on Chrome.
Exceptional Blog !

Here is my blog post ; [serbaqq core default->http://serbaqqiu.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Delores - le 14 juillet 2019

Hey would you mind sharing which blog platform you're working with ?
I'm going to start my own blog soon but I'm having a tough
time making a decision between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and Drupal.
The reason I ask is because your layout seems different then most blogs and I'm
looking for something completely unique. P.S My apologies
for getting off-topic but I had to ask !

Here is my web page ; [pokerajaib->http://awadgt.com/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Hosea - le 6 mai 2019

It's an amazing post in support of all the online people ; they
will get benefit from it I am sure.

my blog post [music album download->https://www.hiphoplight.com]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Nestor - le 17 juin 2019

I think this is among the most significant info for me. And i am glad reading your article.
But want to remark on some general things, The site style is wonderful, the articles is really great : D.
Good job, cheers

Feel free to visit my homepage - [Judi online->http://stadiagaming.wiki/index.php?title=User:RebeccaWingate]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Eva - le 10 juillet 2019

I'd like to thank you for the efforts you've put in penning this website.
I am hoping to check out the same high-grade blog posts by you later on as well.

In fact, your creative writing abilities has motivated me
to get my own, personal blog now ;)

my page : [situs qq terbaik->http://genpkr.com]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Quentin - le 13 avril 2019

I was wondering if you ever thought of changing the structure
of your site ? Its very well written ; I love what youve got to say.
But maybe you could a little more in the way of content so people could
connect with it better. Youve got an awful lot of text for only having one or 2 images.
Maybe you could space it out better ?

my webpage [jasaqq->http://www.sanyaiul.com/comment/html/?13157.html]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Isis - le 7 mai 2019

Amazing ! This blog looks just like my old one ! It's on a entirely different subject but it has pretty much the same page layout and design. Great
choice of colors !

My web blog - [telecharger album musique gratuit->https://trackzik.com]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Joann - le 17 juin 2019

Please let me know if you're looking for a article author for your site.
You have some really good posts and I feel I would be a good
asset. If you ever want to take some of the load off, I'd really like to write some articles for your blog in exchange
for a link back to mine. Please shoot me an email
if interested. Cheers !

My website - [family law lawyer montgomery county pa->https://www.chamberofcommerce.com/conshohocken-pa/1339337663-difiore-levin-llc]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Deena - le 18 juin 2019

Hello there, You've done an incredible job. I'll certainly digg it and personally recommend to my friends.
I am sure they'll be benefited from this web site.

my weblog ; [mover->http://www.askmap.net/location/4738919/united-states/family-moving-llc-bradenton]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Deloris - le 27 juin 2019

Yes ! Finally someone writes about how to make.

Look into my homepage [tutorials->http://www.wvdhhr.org/bph/hsc/Statserv/TopBar.asp?Source=pub.asp&DocID=65&Target=https://diyhangout.top/s/how-to-qwop-run/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Kelli Coulter - le 8 juillet 2019

Howdy ! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout
out and tell you I truly enjoy reading through your articles.

Can you recommend any other blogs/websites/forums that go over
the same subjects ? Thanks for your time !

Take a look at my website - [Kanchipuram Silk Sarees United States - Sudarshansilk.com->http://www.sudarshansilk.com/online-shopping-for-kanchipuram-sarees-india.html]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Bret - le 25 juin 2019

I am sure this post has touched all the internet users, its really really
fastidious piece of writing on building up new weblog.

[pastillas de viagr->http://videopoly.eu/] [pastillas de Viagr->http://videopoly.eu/#]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Adrian Becerra - le 28 juin 2019

It is appropriate time to make some plans for the future and it's time to be happy.
I have read this post and if I could I want to suggest you few
interesting things or tips. Maybe you can write next articles referring to
this article. I desire to read even more things about it !

Also visit my website : : [D Living นายหน้าอสังหาริมทรัพย์ ที่คุณไว้วางใจ บริการ เช่า ซื้อ ขาย บ้าน ที่ดิน คอนโดมิเนียม ครบจบที่เรา->https://www.facebook.com/%E0%B8%95%E0%B8%B1%E0%B8%A7%E0%B9%81%E0%B8%97%E0%B8%99%E0%B8%94%E0%B9%89%E0%B8%B2%E0%B8%99%E0%B8%AD%E0%B8%AA%E0%B8%B1%E0%B8%87%E0%B8%AB%E0%B8%B2%E0%B8%A3%E0%B8%B4%E0%B8%A1%E0%B8%97%E0%B8%A3%E0%B8%B1%E0%B8%9E%E0%B8%A2%E0%B9%8C-%E0%B8%97%E0%B8%B5%E0%B9%88%E0%B9%84%E0%B8%A7%E0%B9%89%E0%B8%A7%E0%B8%B2%E0%B8%87%E0%B9%83%E0%B8%88%E0%B9%84%E0%B8%94%E0%B9%89-D-Living-1717357215051215/]

La Révolution commence à Berlin, novembre 1918
Ernest Gilley - le 16 mai 2019

Howdy just wanted to give you a quick heads
up. The words in your article seem to be running off
the screen in Safari. I'm not sure if this is a format issue or
something to do with internet browser compatibility but I thought I'd post to
let you know. The design look great though ! Hope you get the issue resolved soon. Cheers

Also visit my web site ; [cheap reseller hosting->https://www.gnomewebhost.com]



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14