Bandeau
les révolutions de 1917 à 1921
La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

La boucherie de la guerre de 14-18 accouche d’un monde qui se révolte.

La Commune hongroise et les anarchistes

La Commune hongroise et les anarchistes, Achille Dauphin-Meunier

21 mars 1919-7 août 1919,

Librairie internationale, Paris, 1926, 87 p.
Republiée par le Syndicat Intercoopératif Anarchosyndicaliste de Caen. S.I.A. B.P. 257 14013 Caen Cedex


Achille Dauphin-Meunier
Né en 1906.

Il se lie, par des camarades de classe, à des maîtres de la pensée anarchiste comme Christian Cornélissen et Jean Grave et fréquente le milieu des anarchistes hongrois réfugiés en France. Il publie en 1926 son premier livre, consacré à La Commune hongroise et les Anarchistes (21 mars 1919 – 7 août 1919). Il tisse des contacts avec les milieux anarchistes de nombreux pays, en particulier avec ceux de la Catalogne, dont il prit un nom fréquent pour pseudonyme, Pierre Ganivet Wikipedia

Economiste, Achille Dauphin-Meunier milite d’abord à la C.G.T. au sein du courant socialiste.

Pendant l’Occupation, il créé avec Bertrand de Jouvenel l’hebdomadaire Le fait,et écrit dans Aujourd’hui.Enseignant, il créera la Faculté libre de Droit et Sciences Economiques [F.A.C.O.], dont il sera le doyen pendant plusieurs années. Biliolib.net


AVERTISSEMENT

Nous rééditons aujourd’hui cette brochure anarchiste française, publiée en 1926, sans toutefois reproduire les 10 dernières pages du texte original où l’auteur se lance dans une analyse géopolitique de l’Europe centrale de l’après première guerre mondiale et où il imagine, ex nihilo, des solutions aux multiples problèmes qu’elle rencontrait alors.

On trouvera exposée dans ce texte une expérience révolutionnaire méconnue. Au delà du simple intérêt historique, cet écrit nous plonge dans une situation complexe et mouvante où, loin des grands discours, au milieu de nombreuses difficultés, les révolutionnaires hongrois tentèrent de concrétiser leur désir d’une autre société et d’un autre monde.

Cette vieille brochure évoque clairement les problèmes concrets, urgents et parfois dramatiques, auxquels tout mouvement révolutionnaire se trouve confronté une fois le pouvoir capitaliste et étatique mis à bas : assurer la satisfaction des besoins basiques de la population, réorganiser l’économie sur des bases socialistes, inventer et construire un pouvoir populaire et démocratique, transformer les rapports sociaux et les mentalités, défendre la révolution par les armes …

C’est ce qui fait qu’elle garde aujourd’hui encore, 76 ans après sa première publication, un intérêt politique du point de vue révolutionnaire. Bonne lecture.

Les articles de cette rubrique

0 | 5

ceux que supporta le Nord de la France ou la Prusse orientale. Après la prise d’Arad, les alliés y installèrent un gouvernement réactionnaire (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 8 juillet 2017
dernière modification le 6 juin 2017
Les anarchistes se proclament volontiers réfractaires et antimilitaristes. Trop de gens croient que cette attitude se motive par la résignation ou (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 8 juillet 2017
dernière modification le 6 juin 2017
Eugène Varga, commissaire aux Finances et l’un des présidents du Conseil Economique travailla jusqu’à l’âge de 26 ans en qualité de garçon boulanger. (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 8 juillet 2017
dernière modification le 6 juin 2017
Asservis politiquement et économiquement aux propriétaires fonciers, journaliers, domestiques et petits paysans se trouvaient, avant la guerre, (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 8 juillet 2017
dernière modification le 6 juin 2017
Eugène Landler, dans son adolescence, séduit par l’idéologie révolutionnaire, adhéra au parti socialiste. Secrétaire général du syndicat des cheminots, (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 8 juillet 2017
dernière modification le 6 juin 2017

0 | 5



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14